Notre corps est NOTRE principal outil de travail. Or, il est mis à rude épreuve tout au long de notre carrière : charge à porter, gestes répétitifs, position peu ergonomique lors des repas, endormissements, activités, rangement, nettoyage…la liste est longue. Malgré l’adoption de postures plus ergonomiques et l’utilisation de matériels adaptés, nous développons tous, à différents degrés, des TMS (contractures, lombalgies, tendinites…).

Bref, nous devons prendre soin de notre premier outil de travail !!!

Mais comment faire lorsque le temps, l’énergie et la motivation manque après une journée de travail où l’on a bien souvent épuisé nos ressources physiques et émotionnelles ?

Dans un monde idéal, nos gestionnaires pourraient développer la prévention des TMS au-delà du matériels, du document unique et formation gestes et postures en accordant, pourquoi pas, un temps pour les professionnels avec l’intervention d’un kiné ou ostéopathe par exemple…

En attendant que ce monde meilleur arrive, il est possible d’intégrer un vrai temps de détente et de renforcement du corps tout en partageant ce moment avec le groupe d’enfant que l’on a en charge.
Depuis plusieurs années je propose, dans ma structure, une activité « gym » aux enfants de 18 mois à 3 ans une fois par semaine.

Suite à une réflexion sur le bien-être au travail, j’ai souhaité associer ces moments partagés avec tous (enfants/parents/professionnelles) à la prévention des TMS pour les professionnelles en renforçant les zones les plus sollicitées de notre corps.

Comment se déroule cette activité ?
Nous commençons par réveiller et étirer le corps en chanson (comptine enrouler le fil, dérouler le fil…) en position debout en enroulant le dos vers le sol puis en déroulant doucement le plus haut possible.
Ensuite c’est un enchaînement de postures imitant les animaux qui vont nous permettre de renforcer nos muscles, articulations, tendons…
• Le serpent qui rampe : gainage des muscles profonds (dorsaux, abdominaux…)
• La girafe qui marche en étirant ses jambes, son long cou, les bras levés : articulations étirées et renforcées
• L’éléphant qui marche jambes et bras tendus au sol : gainage et renforcement des épaules, poignets et bras.
• La tortue qui fait sortir sa maison en faisant le dos très rond (à 4 pattes au sol) puis la fait disparaître en creusant le dos : étirement profond des lombaires.
Et pour finir la séance en douceur, nous reprenons une comptine : bateau sur l’eau, en se balançant doucement (position tailleur).

Voilà quelques suggestions qui peuvent être adaptés à tous suivant les possibilités, pathologies et capacités.

Autres points positifs que j’ai pu observer, au fur et à mesure des séances, c’est le partage, la complicité et la cohésion qui se développent entre les enfants, avec les professionnels et aussi entre collègues. C’est un moment où tout le monde se met, à son niveau, dans le jeu !
On se découvre soi et on se découvre aux autres, alors jouons et prenons soin de nous !

Marion GORCE, Accompagnatrice éducative petite enfance, co-trésorière du SNPPE

Pin It on Pinterest