1er congrès du SNPPE

1er congrès du SNPPE

Le 1er congrès du SNPPE….c’est le 1er octobre en visio !!!

Le matin, l’accueil se fera à partir de 9h30.

Une table ronde, ouverte à TOUS les professionnels, est proposée. Elle a pour thématique :

« #amavraievaleur : accueillir le jeune enfant et sa famille aujourd’hui en valorisant les professionnel·le·s ou comment répondre à la contradiction actuelle dans le secteur de la petite enfance »

Les intervenants sont : 

  • Géraldine CHAPURLAT, consultante chez Formaneo
  • Patricia HUMANN, Coordinatrice pôle école, petite enfance, jeunesse et Yvon SERIEYX, chargé de mission conciliation vie familiale-vie professionnelle, de l’UNAF (Union Nationale des Associations Familiales)
  • Richard SANCHO ANDREO, président du FURET Petite Enfance & Diversité

Merci d’en parler autour de vous !

Cette table ronde sera diffusée sur le site, Facebook et Youtube.

L’après-midi est réservé aux adhérents.

A l’ordre du jour :

  • rapport moral
  • rapport financier
  • vote des nouveaux statuts et du nouveau réglement intérieur
  • élection du Bureau National
Crédit d’impôt pour cotisations syndicales

Crédit d’impôt pour cotisations syndicales

Adhérer au SNPPE coûte bien moins que ce que vous croyez !

Lorsque vous adhérez, n’oubliez pas, dans votre calcul, de prendre en compte le crédit d’impôt auquel votre cotisation syndicale vous donne droit et qui est de 66%.
Si, par exemple, le calcul de votre adhésion au SNPPE est de 75€, en fait, après crédit d’impôt, elle ne vous coûtera que 25,50€ pour nous soutenir et vous engager pour la défense des professionnel.le.s de la petite enfance.
Nous sommes très rigoureux dans la gestion du syndicat, et peut être ne le savez vous pas, mais pour cela, nous sommes tou.te.s bénévoles au SNPPE et par ailleurs en activités pros donc nous avons besoin de votre soutien pour pouvoir continuer à le faire, alors n’hésitez plus : rejoignez nous !

Une fois votre adhésion en ligne payée, vous recevez par mail votre carte d’adhérent, votre facture et votre attestation.

Votre adhésion 2022 sera à indiquer sur votre déclaration de revenus en 2023.

Quelques exemples avec les salaires médians du baromètre des salaires 2021 du SNPPE

JE VERSE UNE COTISATION SYNDICALE, COMMENT PUIS-JE LA DÉDUIRE ?

Il faut penser à joindre le justificatif ainsi reçu à votre déclaration. La cotisation syndicale payée fait partie des frais réels pour les personnes ayant opté pour ce régime.

Pour les salariés n’ayant pas opté pour la déduction de leurs frais réels, ainsi que pour les retraités, les cotisations syndicales ouvrent droit à un crédit d’impôt.

Il s’agit de sommes versées à un syndicat professionnel représentatif assurant la défense de salariés ou de fonctionnaires.

Peuvent en bénéficier :

  • l’ensemble des salariés du secteur privé et du secteur public ;
  • les fonctionnaires ;
  • les retraités qui adhèrent ou continuent d’adhérer à un syndicat représentatif de salariés ou de fonctionnaires ;
  • les salariés involontairement privés d’emploi, qui perçoivent des allocations chômage imposables comme revenus de remplacement selon les règles de droit commun des traitements et salaires.

Inscrivez case 7AC, 7AE ou 7AG de la déclaration 2042 RICI le total des cotisations versées dans l’année.

Le crédit d’impôt est égal à 66% du total des cotisations versées. Toutefois, ce montant ne peut excéder 1% du montant des traitements, salaires, avantages en nature ou en argent, pensions, rentes viagères à titre gratuit payés à l’adhérent, diminué des cotisations sociales déductibles.

A Noter : Si vous avez opté pour la déduction des frais réels au titre de vos traitements et salaires, vous devez inclure les cotisations syndicales dans les frais réels et par conséquent, vous ne pouvez pas bénéficier du crédit d’impôt.

Source : JE VERSE UNE COTISATION SYNDICALE, COMMENT PUIS-JE LA DÉDUIRE ?

Nous pouvons vous aider

Nous pouvons vous aider

Nous sommes régulièrement interpelés par des professionnel·les qui sont dans des situations dramatiques. Hélas, bien souvent, l’interpellation est tellement tardive que nous avons peu de temps et de moyens pour agir.
Or, nous avons souvent besoin de temps pour comprendre, analyser et ainsi proposer le meilleur accompagnement possible aux professionnel·les.

N’agissez pas avant de vous être renseigné·e·s !
Pour cela, pensez à nous contacter le plus tôt possible.

Notre ambition est grande : il s’agit de pouvoir répondre à tout type de situation, quelque soit le type de gestionnaire. Mais elle demande du sérieux et pour cela, il n’est pas question d’improviser.

Le SNPPE vous demande de ne pas hésiter à nous informer de vos situations le plus tôt possible. Et, pour donner les moyens de faire face à l’urgence, il rappelle une valeur qui lui tient à cœur : la SOLIDARITE.

Nous recevons régulièrement des interrogations sur à quoi sert le SNPPE ? Et bien… à cela : à écouter, accompagner les pros en difficultés tout en défendant l’ensemble du secteur au niveau national.

Pour cela, le SNPPE croit à cet engagement réciproque d’aide et d’assistance ou de collaboration entre les adhérent·e·s du fait du lien qui les unit.

Le SNPPE est là pour les professionnel·le·s.
Offrez au SNPPE les moyens de TOUS les aider :
rejoignez le syndicat en adhérant.
Vous êtes en difficultés, contactez-nous rapidement.

Mise à jour le 29 avril 2022
Campagne d’adhésion 2020

Campagne d’adhésion 2020

Le SNPPE lance sa première campagne d’adhésion.
Rappel du Code du Travail : articles L 2142-3 et suivants

Article L2142-3 : L’affichage des communications syndicales s’effectue librement sur des panneaux réservés à cet usage, distincts de ceux affectés aux communications du comité social et économique.Un exemplaire des communications syndicales est transmis à l’employeur, simultanément à l’affichage.Les panneaux sont mis à la disposition de chaque section syndicale suivant des modalités fixées par accord avec l’employeur.
Article L2142-4 : Les publications et tracts de nature syndicale peuvent être librement diffusés aux travailleurs de l’entreprise dans l’enceinte de celle-ci aux heures d’entrée et de sortie du travail.
Article L2142-5 : Le contenu des affiches, publications et tracts est librement déterminé par l’organisation syndicale, sous réserve de l’application des dispositions relatives à la presse.

Source : Légifrance

Retrouvez ci-dessous les affiches à télécharger et à imprimer pour afficher dans vos lieux d’exercice

Le SNPPE fait son Assemblée Générale Constitutive

Le SNPPE fait son Assemblée Générale Constitutive

L’Assemblée Générale du 30 juillet 2020 a permis de déterminer les axes à suivre en priorité et d’élire les membres du Bureau National et ceux des différentes commissions qui représenteront toutes les personnes exerçant, ayant exercé, auprès des enfants de moins de 7 ans et de leur famille, des métiers similaires ou connexes dans le domaine de la Petite Enfance ou encore des personnes en formation.

Le Bureau National est composé de :
2 Co-secrétaires généra.ux.les :
– Cyrille GODFROY, éducateur de jeunes enfants
– Lucie ROBERT, auxiliaire de puériculture

3 Co-secrétaires :
– Nathalie NIETO, accompagnatrice éducative petite enfance
– Aurélie DE BRIE, éducatrice de jeunes enfants
– Véronique ESCAMES, auxiliaire de puériculture

3 Co-trésorières :
– Dongxue DUPEUX, éducatrice de jeunes enfants
– Marion GORCE, accompagnatrice éducative petite enfance
– Fati LILIYAJE, éducatrice de jeunes enfants

3 Assesseures :
– Cathy LIGERE, accompagnatrice éducative petite enfance
– Joëlle TRAZIT, infirmière puéricultrice
– Catherine PONS, éducatrice de jeunes enfants

Le SNPPE est donc un syndicat interprofessionnel en accueillant en son sein, tou·te·s les salarié·e·s du secteur public et privé.
Il se donne plusieurs missions dont celles: “d’assurer la défense des intérêts matériels et moraux des professionnel·le·s ; d’étudier et de suivre l’évolution des problématiques professionnelles rencontrées par les adhérent·e·s ; d’informer de l’évolution et de veiller à l’application de la législation du secteur de la Petite Enfance auprès des adhérent·e·s ; de poursuivre, par tous les moyens légaux, l’amélioration des conditions de travail des salarié·e·s adhérent·e·s”. Il assure le lien entre la politique petite enfance et le terrain, tout en se rapprochant de partenaires tels que le collectif pas de bébés à la consigne, les organisations, associations professionnelles et les syndicats déjà existants.