« Mon bébé ne supporte plus le moindre changement »: les tout-petits sont-ils les grands oubliés de la crise ?

« Mon bébé ne supporte plus le moindre changement »: les tout-petits sont-ils les grands oubliés de la crise ?

(…) A force de pétitions, les professionnels obtiennent à l’automne des masques inclusifs (transparents et qui laissent voir la bouche), mais ils n’offrent qu’un piètre palliatif. Inconfortables, ils se couvrent de buée en un rien de temps et font peur aux enfants à cause de la bande de tissu qui coupe le visage en deux. « Notre rôle est de répondre aux besoins fondamentaux des enfants. En gardant le masque, on devient presque maltraitant, se désole Lucie Robert. Une génération entière va se construire avec des humains à moitié de visage. Nous, on n’a pas été élevés comme ça. Les décisions sanitaires ne prennent pas en compte le bien-être des enfants, c’est ce qui me dérange le plus ». Les professionnelles l’avouent, elles tombent presque toutes le masque quand elles sentent que l’enfant a besoin d’une attention particulière, lors des repas par exemple. (…)

Source : « Mon bébé ne supporte plus le moindre changement »: les tout-petits sont-ils les grands oubliés de la crise ?

Nous pouvons vous aider

Nous pouvons vous aider

Nous sommes régulièrement interpelés par des professionnel·les qui sont dans des situations dramatiques. Hélas, bien souvent, l’interpellation est tellement tardive que nous avons peu de temps et de moyens pour agir.
Or, nous avons souvent besoin de temps pour comprendre, analyser et ainsi proposer le meilleur accompagnement possible aux professionnel·les.

Notre ambition est grande : il s’agit de pouvoir répondre à tout type de situation, quelque soit le type de gestionnaire. Mais elle demande du sérieux et pour cela, il n’est pas question d’improviser.

Le SNPPE vous demande de ne pas hésiter à nous informer de vos situations le plus tôt possible. Et, pour donner les moyens de faire face à l’urgence, il rappelle une valeur qui lui tient à cœur : la SOLIDARITE.

Nous recevons régulièrement des interrogations sur à quoi sert le SNPPE ? Et bien… à cela : à écouter, accompagner les pros en difficultés tout en défendant l’ensemble du secteur au niveau national.

Pour cela, le SNPPE croit à cet engagement réciproque d’aide et d’assistance ou de collaboration entre les adhérent·e·s du fait du lien qui les unit.

Dans un contexte plus que jamais tourmenté par la situation sanitaire, le SNPPE est là pour les professionnel·les.
Offrez au SNPPE les moyens de TOUS les aider :
rejoignez le syndicat en adhérant.
Vous êtes en difficultés, contactez-nous rapidement.

Petite enfance • Les professionnels mobilisés

Petite enfance • Les professionnels mobilisés

« Les bébés méritent mieux que les poulets bio ! ». Le syndicat national des professionnels de la petite enfance (SNPPE) plante le clou : le projet de réforme des modes d’accueil de la petite enfance réduit l’espace d’accueil des jeunes enfants au niveau de ce qui est imposé à l’élevage des poulets bio. Annoncé depuis 2018, ce projet de reforme pourrait s’appliquer à partir de septembre prochain. Il entre dans le cadre de la loi d’accélération et de simplification de l’action publique (ASAP) et concerne les modes d’accueil du jeune enfant. Ce volet complète la démarche des « 1000 premiers jours » de l’enfant visant à concentrer les moyens sur cette période jugée fondatrice.

Source : ■ ACTU – Petite enfance • Les professionnels