Dans les crèches, la rentrée s’annonce en « mode dégradé » : « Les difficultés de recrutement ont empiré ces deux dernières années »

Dans les crèches, la rentrée s’annonce en « mode dégradé » : « Les difficultés de recrutement ont empiré ces deux dernières années »

 » Concernant la pénurie de professionnels, on est au même niveau que l’année dernière, estime Véronique Escames, cosecrétaire générale du Syndicat national des professionnel.le.s de la petite enfance. Alors oui, on a une campagne de communication du gouvernement autour des métiers de la petiet enfance au printemps, mais revaloriser le secteur va prendre du temps. »

Source : Dans les crèches, la rentrée s’annonce en « mode dégradé » : « Les difficultés de recrutement ont empiré ces deux dernières années »
Crèches: pourquoi faire garder ses enfants à la rentrée est toujours aussi difficile

Crèches: pourquoi faire garder ses enfants à la rentrée est toujours aussi difficile

(…) L’annonce avait été accueillie froidement par les syndicats du secteur. « Comment créer des nouvelles places quand il manque déjà 10.000 professionnels pour assurer les places existantes? », avait interrogé Cyrille Godfroy, secrétaire général du syndicat national des professionnels de la petite enfance.

Source : Crèches: pourquoi faire garder ses enfants à la rentrée est toujours aussi difficile
Le gouvernement veut changer de braquet sur les places en crèche

Le gouvernement veut changer de braquet sur les places en crèche

Jean-Christophe Combe a surtout annoncé fin juin que l’Etat allait accompagné à hauteur de 200 millions d’euros par an les revalorisations salariales des personnels de la petite enfance. Mais la profession attend des détails concrets. « Le gouvernement a affiché ses ambitions mais les calculs ne sont pas encore faits » soupire Cyrille Godfroy (ndlr : co-secrétaire général du SNPPE). 

Source : Le gouvernement veut changer de braquet sur les places en crèche | Les Echos
Nomination d’Aurore Bergé : l’accueil individuel dans l’attente d’un nouveau cap

Nomination d’Aurore Bergé : l’accueil individuel dans l’attente d’un nouveau cap

De son côté le Syndicat national des professionnels de la petite enfance (SNPPE) espère dans un communiqué qu’Aurore Bergé « saura assurer la continuité de ce qui a été amorcé par son prédécesseur et qu’elle saura entendre et écouter les professionnel.les afin de résoudre ensemble les problèmes rencontrés tant sur la pénurie de professionnel.les que sur la qualité de l’accueil des enfants et de construire ensemble un réel Service Public de la Petite Enfance ».

Source : Nomination d’Aurore Bergé : l’accueil individuel dans l’attente d’un nouveau cap | Lassmat.f
Microcrèches Montessori : cette escroquerie qui a rapporté des millions d’euros

Microcrèches Montessori : cette escroquerie qui a rapporté des millions d’euros

Maria Montessori, célèbre scientifique à l’origine de la méthode pédagogique du même nom, “se retournerait dans sa tombe si elle savait ce qui se trame derrière son nom”. C’est en tout cas ce que pense Véronique Escames, co-secrétaire générale du Syndicat national des professionnels de la petite enfance (SNPPE), comme elle l’exprime auprès de Mediapart.
Source : Microcrèches Montessori : cette escroquerie qui a rapporté des millions d’euros : Femme Actuelle Le MAG